PROTECTION DES MINEURS ET PERSONNES VULNÉRABLES

La révélation des agressions sexuelles dans l’Église catholique depuis plusieurs années a, à juste titre, profondément choqué l’opinion publique.

Le choc est encore plus grand après la publication le 5 octobre 2021, par la Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l’Église (CIASE), d’un rapport terrible.

Celui-ci est téléchargeable : https://www.ciase.fr/rapport-final/

Des frères de notre Province dominicaine ont, malheureusement, commis des actes criminels et notre réponse a été insuffisante, parfois fautive. Depuis plusieurs années, nous cherchons à mieux prévenir toute situation qui pourrait conduire à une agression et à recevoir et traiter les plaintes comme il le faut. Nous avons travaillé avec des personnalités extérieures et continuons de le faire notamment sur les 45 recommandations de la CIASE.

Nous rappelons qu’il faut absolument briser le silence qui entoure les agressions sexuelles, c’est le seul moyen de stopper les agresseurs. Nous rappelons que toute personne qui a connaissance de faits de pédo-criminalité se doit de les signaler au Procureur de la République du lieu où ont été commis les faits ou aux forces de l’ordre.

– Nous vous invitons aussi à écrire aux responsables des consacrés mis en cause :

– L’Association France-Victimes est spécialisée dans la réception des témoignages et l’accompagnement des victimes. Un partenariat national a été noué avec cette association que vous pouvez joindre gratuitement à ce numéro : 01 41 83 42 17

– Enfin, le diocèse de Lyon a conçu une page avec beaucoup de ressources. Elle peut vous apporter des réponses : https://lyon.catholique.fr/agir-ensemble-contre-les-abus-sexuels/

 

Fr. Olivier de Saint Martin
Prieur provincial